Depuis 2002 A comme Amour
  * Espace privé MEMBRES   * Devenir Membre   * Livres -   * Forum   * Comprendre l'Amour -   * Ternoise, écrivain...
Amour le site des rencontres gratuites
   ** DEVENIR MEMBRE **    Zone MEMBRES    Mémo site    Citations AMOUR    Forum    Contact    Accueil

On passe tous par des amours ensuite regardés médiocres... des erreurs

Mais chaque pas nous permet de comprendre un peu mieux...

LIX L’incroyable... ou presque

Le plus incroyable, sûrement, dans tout cela, c’est que nous ayons de nouveau eu des relations sexuelles. La nuit suivante, après une journée de silence, où chacun dans son coin grignota pour éviter un repas en commun, je me suis couché. J’ai fermé la porte. Croyais-je vraiment que cela la stopperait ? Elle est venue un quart d’heure plus tard. Elle a posé son pied contre ma jambe. Je ne me suis pas poussé. Elle m’a fait une fellation. Ce qui n’était plus arrivé depuis des mois sans demande. Je me suis endormi ensuite, ne voulant surtout pas penser, encore moins parler. Le matin, elle était nue contre moi et elle prit l’initiative, m’attira en elle.
Certes, elle a attendu en vain un « je t’aime » mais ne m’en fit aucun reproche. Je me laissais faire, sans parler. Elle me croyait triste de cette nouvelle découverte. Je n’avais aucune envie de la questionner, sur quoique ce soit. Nadège occupait toutes mes pensées : elle m’a également manipulé ; j’enrageais ; depuis le premier jour où j’adorais penser « je n’attends rien d’elle, juste du plaisir. » C’était déjà faux : j’attendais qu’elle me donne la force de quitter cette Amina.
Elle s’est levée, douchée et elle est partie travailler à 10 heures 15. Ses cours débutaient à 9 heures, le lundi. Je me suis levé en pensant trouver un mot sur la table. Je le redoutais. Il n’y en avait pas. Le soir elle est restée dans sa chambrette. Mais le mardi à 17 heures 20 elle arrivait. Je ne me suis pas retourné... Elle semble être immédiatement descendue au congélateur, chercher un poulet. Quand il fut prêt, j’étais toujours rivé devant l’ordinateur. Elle m’a appelé. Sans exagération, juste un timide « c’est prêt. » Elle m’avait acheté une tropézienne.

Je luttais. Je ne voulais pas me laisser de nouveau entraîner. Elle essayait d’être tendre, sans ostentation. Je pensais : je l’ai prise pour ce qu’elle n’était pas mais au moment de la laisser pour ce qu’elle est, tout mon être s’est attaché à son corps. J’ai aimé ce qu’elle aurait pu être, donc son corps réel et son esprit dégagé des conditionnements. Ai-je cru pouvoir la sortir de son terrible endoctrinement ? Oui, sûrement. Parfois j’y ai cru « si nous avons un enfant, elle changera » mais le même genre de pensées devait trotter dans sa tête « si nous avons un enfant, il se convertira. » Elle a voulu me changer, j’ai voulu la changer, nous avons échoué.

Une nouvelle fois, je repassais en accéléré des échanges :
- J’accepte que tu sois musulmane, alors accepte que je sois comme je suis, sans vouloir me changer.
- C’est pour ton bien que je veux que tu sois musulman. Tu verras, tu te sentiras nettement mieux. Ce que tu ne veux pas comprendre c’est que je suis musulmane donc je n’ai pas le droit de vivre avec toi.
- Tu vis avec moi et tout irait bien si tu te consacrais à notre couple.
Je comprenais sa position. Mais je ne voyais aucune issue. Sauf qu’elle prenne conscience que rien ne l’obligeait à suivre ces principes. Elle était venue vivre avec moi sans que je lui fasse miroiter une conversion... Toujours les mêmes pensées…

Je réalisais ce jour-là n’avoir jamais confié à personne « je l’aime », ni à l’écrit, ni à l’oral. « Il y a des choses très fortes entre nous », oui. Prétendre à quelqu’un, lui écrire « je t’aime » est une chose mais ne jamais confier « je l’aime » à ses proches témoigne sûrement d’un profond problème. Puis tout a recommencé, ses efforts se sont espacés, étiolés, les disputes réapparurent. Je croyais ne plus en avoir la force. Et pourtant tout a recommencé...

Le roman de la révolution numérique, naturellement de Stéphane Ternoise



Notez votre commentaire



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.